revue CINéMAS

 

La télévision…
selon Jean-Christophe Averty
volume 26, n°2 et 3 – avril 2017 – 250 pages
photo de couverture : TOTEMTRONIC ©Joris Guibert
article :

“USCOPIE ELECTRONIQUE
Muabilité & simultanéité”

par Joris Guibert

 

Vol. 26 no 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

Vol. 26 no 1

 

 

 

 

 

CiNéMAS est une revue spécialisée consacrée aux études cinématographiques et aux travaux théoriques ou analytiques propres à stimuler une réflexion issue de la rencontre de différentes approches, méthodes et disciplines (esthétique, sémiotique, communications, sciences humaines, histoire de l’art, etc.).

 

 

Présentation article

par André Gaudreault (professeur au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal) et Viva Paci (professeure à l’Université du Québec à Montréal, directrice de la maîtrise “Cinéma et images en mouvement”), qui ont dirigé la revue.

“Dans le présent dossier, l’œuvre d’Averty est scrutée en parallèle avec l’art vidéo, tant d’un point de vue technologique que d’un point de vue formel, notamment par les vidéastes et plasticiens Joris Guibert et Marc Plas, qui sont aussi chercheurs et enseignants en audiovisuel : leurs lectures font prendre à Averty une place particulière dans l’histoire des formes du XXème siècle, de la rétroaction vidéo au calcul par algorithmes, en passant par les provocations des arts visuels, à l’ère du pop d’abord et de l’électronique ensuite.

Dans son article intitulé « Uscopie électronique. Muabilité & simultanéité », Joris Guibert (…) traite la vidéo comme un chapitre de l’histoire de l’électronique. Il étudie l’outil vidéo, issu des recherches qui se situent au croisement de l’audiovisuel et de l’électronique, en tant que principe créatif qui offre des possibilités plastiques spécifiques et de nouvelles perspectives d’expression expérimentale. (…) L’œuvre d’Averty devient ce facteur grâce auquel il est facile de marquer une division ontologique – ainsi que le propose Guibert – entre cinéma et vidéo : si le cinéma est un outil de fixation du réel, la vidéo est un outil de transmission d’images du réel.”

 

Résumé article

“Uscopie électronique. Muabilité & simultanéité”
(25 pages texte et illustrations)

A travers l’œuvre du réalisateur Jean-Christophe Averty, ce texte examine les différences fondamentales entre cinéma et vidéo. La démarche d’Averty est mise en parallèle avec les utopies des artistes pionniers de la vidéo –  qui visent une picturalité par la malléabilité de cette image, tandis qu’Averty expérimente sa plasticité pour inventer une écriture inédite spécifiquement télévisuelle. Considérant la dialectique essentielle réel/artificiel de la vidéo, il utilise le signal et le trucage (notamment l’incrustation) comme figures d’expression. Il compose avec la simultanéité de cette technologie de flux, et avec la planéité de l’écran du téléviseur pour conférer des dimensions nouvelles à l’image – contre le réalisme.

L’auteur propose ainsi d’étudier l’ontogénèse de l’image électronique, afin de concevoir ce qui détermine une esthétique du medium. En questionnant les notions de montage, mixage, assemblage et collage, l’approche technique et théorique développe des distinctions entre fixation et transmission, représentation et simulation, afin d’évaluer l’écart entre écriture cinématographique et vidéographique.

 

 


 

 

La revue CiNéMAS bénéficie du soutien financier du Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal, du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture.

 

 

→ Commander la revue

→ article version PDF

 

 

 

 

 

 

Share Button